Foire aux questions



Protection des rayons contre la teigne, Agroscope, D. Charrière, A. Imdorf, 2006 ,Téléchargement (PDF, 334 kB)

Fausse teigne, apiservice, aide-mémoire

L'article "Résidus d’acide formique dans le miel suite au traitement des hausses contre la fausse teigne" de la revue RSA N°4/2015 de Benoît Droz et Jean-Daniel Charrière d'Agroscope parle d'une méthode de protection par un empilage de hausses.

Mares 2021, en raison d'un ajustement de l’Ordonnance sur les produits biocides, l'utilisation d’acide formique dans le cadre de la lutte contre la fausse teigne est interdite. Le SSA recommande de contrôler le ravageur sans avoir recours aux acides. L'acide acétique, qui est encore homologué, ne doit être utilisé que dans des cas exceptionnels et exclusivement dans l'armoire à cadres (ne jamais traiter les cadres à miel).

Illustré cela donne:

  1. Des parpaings écartés les uns des autres pour éloigner la base de la pile de hausse du sol et de son humidité et laisser entrer l’air sous la pile.
  2. Un grillage fin : grille à reine ou grillage inox à mailles fines (type plancher aéré) pour empêcher les rongeurs de monter.
  3. Les hausses et leurs cadres empilés. Veiller à ce que les cadres soient bien espacés les uns des autres (sinon la ventilation est mauvaise et la fausse teigne commencera à se développer à cet endroit).
  4. Une autre grille.
  5. Un toit type chalet, avec un trou d’aération, pour protéger la pile de la pluie.