Annonces



Dübendorf, St. Gallen und Thun, 10.01.2023 - La couche d’ozone devrait se reconstituer dans les quatre décennies à venir et l’élimination progressive à l’échelle mondiale des substances chimiques nocives pour l’ozone contribue déjà à l’atténuation du changement climatique. Telle est la conclusion d’un groupe d’experts parrainé par les Nations Unies – auquel participe également le chercheur de l'Empa Stefan Reimann – , présentée lundi lors de la 103e réunion annuelle de l’American Meteorological Society. Après s’être penché pour la première fois sur les technologies innovantes telles que la géo‑ingénierie, le groupe d’experts met aussi en garde contre les effets indésirables que ces dernières pourraient avoir sur la couche d’ozone.

Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche

(Article complet)