Agendas

Calendrier

Télécharger au format iCal
Conférence publique, les résidus de néonicotinoïdes et les propriétés sensorielles des miels du monde entier
Samedi 15 Septembre 2018, 02:00pm - 04:00pm
Clics : 355

SAR

Le comité central vous invite chaleureusement à une conférence publique le samedi 15 septembre à 14h à l’Université de Neuchâtel.

Thèmes : les résidus de néonicotinoïdes et  les propriétés sensorielles des miels du monde entier : deux études menées à partir de la collection de miels du Jardin Botanique de Neuchâtel.

Résumé : Des chercheurs de l’Université de Neuchâtel et du jardin botanique ont publié une étude basée sur l’analyse de résidus de néonicotinoïdes dans 200 échantillons de miel provenant du monde entier. Parallèlement le laboratoire d’analyse sensorielle de Changins a comparé scientifiquement les caractéristiques sensorielles de 50 miels d’origines et de variétés diverses.

Fin 2012, le jardin botanique de Neuchâtel a lancé un appel aux citoyens neuchâtelois et de Suisse romande pour qu’ils ramènent des échantillons de miels au retour de leur voyage. Aujourd’hui cette collection, sans doute unique au monde, est composée de près de 500 miels provenant de plus de 90 pays.

Cette collection a offert l’opportunité de mettre en place deux études parallèles permettant d’approfondir les connaissances sur le miel.

Introduction par Blaise Mulhauser, directeur du jardin botanique de Neuchâtel : « la collection des miels du monde du Jardin botanique de Neuchâtel ; une collection de référence disponible pour les chercheurs ».

1)  La première étude, parue dans la revue Science en octobre 2017, a concerné la teneur des résidus en 5 types de néonicotinoïdes. Ce travail, réalisé avec la collaboration de l’Université de Neuchâtel, a aussi fait l’objet d’un article dans n°11-12/2017 de la Revue Suisse d’Apiculture.

M. Aebi vous parlera de son étude publiée par la prestigieuse revue Science montrant que trois quarts des miels produits à travers le monde contiennent des néonicotinoïdes, une famille de pesticides connue pour son rôle dans le déclin des abeilles. Tandis que les concentrations en néonicotinoïdes restent en-dessous des normes maximales autorisées pour la consommation humaine, ces niveaux se révélent alarmants pour les abeilles. Leurs recherches ont eu un énorme écho médiatique. En mobilisant les outils des sciences humaines, ils ont décrit les jeux d’acteurs entre scientifiques, journalistes, ONG environnementales, apiculteurs et politiciens pouvant mener à des prises de décisions politiques concernant l’interdiction de ces pesticides.

2)  La seconde recherche s’est intéressée à la diversité organoleptique des miels, soit la caractérisation sensorielle des miels du monde. Cette étude a été réalisée en collaboration avec l’HES de Changins et a fait l’objet d’un article dans n°07-08/2018 de la Revue Suisse d’Apiculture.

Mme Caroline Reverdy, spécialiste en analyse sensorielle vous parlera des propriétés organoleptiques des 50 miels analysés.

 

Si ce rendez-vous vous intéresse, vous avez la possibilité de le télécharger pour l'importer ensuite dans votre agenda électronique personnel comme Outlook, Google Calendar, etc .

Cliquer tout à droite sur Télécharger au format iCal et ensuite importer ce petit fichier "iCal" dans votre agenda.

Lieu Université de Neuchâtel, Bâtiment F, Auditoire Louis-Guillaume (F200), Rue Emile Argand 11, 2000 Neuchâtel
Entrée libre, collecte à la sortie